Comment détecter les symptômes du COVID-19

Comment agir en cas de suspicion d’infection ?

En cas de suspicion d’infection, le patient est invité à rester chez lui et à appeler son médecin traitant s’il ne présente que des symptômes légers, c’est-à-dire toux et fièvre. La téléconsultation est également possible et même à privilégier : un décret a été publié le 10 mars afin d’ “assouplir les conditions de réalisation de la télémédecine”. Le but : faire des professionnels de santé “les premiers acteurs de la gestion sanitaire” de l’épidémie, et ainsi limiter les déplacements pour éviter de potentielles contaminations dans les salles d’attente des cabinets médicaux.

Les urgences seront également désengorgées ; seules les personnes présentant des difficultés respiratoires sont invitées à appeler le Samu (15) en vue d’un dépistage et d’une hospitalisation.

 

Tableau récapitulatif des symptômes connus du COVID-19

Related posts