Centre de thalassothérapie

Thalasso

Thalassothérapie : le projet est sur les rails

 

   Un Groupe de Travail a été mis en place sous l’autorité du Maire en vue de préparer ce projet majeur pour l’avenir de Villefranche. Les grandes étapes de sa conception, de son montage et de sa mise en œuvre ont été définies.

 

Les objectifs :

 

Il s’agit d’un projet résolument tourné vers le développement économique et l’emploi. Conformément à ses engagements, la municipalité a décidé d’installer  sur l’ancien Terrain de Gaz de France, aujourd’hui propriété communale, un Institut de Thalassothérapie agréé par le Syndicat National Professionnel de la Thalassothérapie, couplé à un hôtel de Tourisme de l’ordre de 100 chambres. L’ensemble disposera d’un parking souterrain, dont un contingent de places publiques sera réservé à la desserte du Quartier de la Darse. Le projet devra s’insérer parfaitement dans le site exceptionnel de la Citadelle et de la Darse.

 

Le montage du projet :

 

Il s’appuiera sur le Code Général des Collectivités Territoriales qui permet à la commune de céder un bien foncier dans des conditions qu’elle définit elle-même avec, notamment, les obligations de construction et d’aménagement qu’elle veut imposer. Il reviendra au Conseil municipal de délibérer pour fixer chacune des obligations que les investisseurs et opérateurs privés devront respecter : à travers la cession du terrain et les conditions qu’elle aura arrêtées, la commune conservera donc la maîtrise du projet privé.

 

Choix des opérateurs par un jury de concours :

 

Après contacts exploratoires pris auprès des grands professionnels de la thalassothérapie, tous administrateurs de leur syndicat national gardien de la profession, une procédure sera proposée au Conseil municipal : la commune sollicitera des groupements d’opérateurs (Exploitant Thalassothérapie, Architectes, Chaîne Hôtelière, Entreprises spécialisées) qui seront mis en concurrence dans une compétition parfaitement transparente.

De larges délais seront accordés pour le dépôt des candidatures et surtout pour le dépôt des offres : les candidats devront en effet exposer et défendre devant un Jury de concours l’intégralité de leur projet. Constitué par Arrêté du Maire, ce jury d’environ 12 membres sera composé des élus de la Commission d’Appel d’Offres et de personnalités qualifiées dont un tiers d’architectes nommés par l’ordre national, qui délibèreront en présence des autorités de contrôle de l’Etat. Un maître mot : la transparence.

 

Les grandes étapes :

 

Le Maire a fixé le cap : l’Institut de Thalassothérapie est le projet d’aménagement prioritaire de la mandature et doit être exemplaire de la nouvelle politique d’aménagement urbain de la commune. Le travail à accomplir devra permettre de mener à bien les grandes étapes de ce projet :

  • Choix à faire pour une parfaite intégration du projet dans la problématique générale de la ville : environnement, habitat, circulation, stationnement.
  • Mise en oeuvre en liaison étroite avec la Métropole NCA et l’Architecte des Bâtiments de France des modifications du PLU imposées par la loi récente et remodelage du Secteur Gabaritaire UM qui fixera, au sein du Règlement du PLU, les règles d’urbanisme imposées sur ce site.
  • Officialisation par le Maire des objectifs, des constituants et du planning du projet, concertation avec la population et délibération du Conseil municipal.
  • Conception et rédaction du Cahier des Charges et du Règlement de la Consultation imposés aux candidats.
  • Enfin, constitution du Jury de concours et délibération du Conseil municipal mettant en oeuvre la compétition proprement dite.

 

Dans un prochain Bulletin Municipal, à l’occasion d’un bilan d’étape, nous serons en mesure de présenter un premier planning détaillé de cette vaste opération.